Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Archives 2016 > La Ville célèbre la Fête nationale cette année

La Ville célèbre la Fête nationale cette année

le 28 juin 2016

Actu feu d'artifice

Dès 22 h 45, mercredi 13 juillet, rendez-vous au stade Léon Graffin pour assister au traditionnel feu d’artifice organisé par la Ville. Le ciel s'embrasera de mille feux pour un grand spectacle pyrotechnique. Un événement à ne pas manquer !

Vous le savez peut-être : désormais, en raison de contraintes budgétaires, la ville de Saint-Brice-sous-Forêt célèbre la Fête nationale seulement une année sur deux, en alternance avec la Fête de la musique. Cette année, ce sera le tour du feu d’artifice ! Et pour la première fois, cette fête populaire par excellence sera financée presque entièrement par le mécénat. En effet, la Municipalité a recouru au même principe que pour la Fête de la musique lors des années précédentes en faisant appel à des entreprises locales.

Grâce à Eco Cuisine, Les Cars Lacroix, Carrefour, Renault, Pinson Paysages et Fayolle, les impôts des Saint-Briciens ne partiront pas en fumée. Pour le plus grand plaisir de tous, le ciel s’illuminera dans la nuit du mercredi 13 juillet au stade Léon Graffin.

Le sport à l’honneur

C’est un passionné de feux d’artifice, Franck Camus, de la société normande Artifi-ciel, qui aura, pour la quatrième fois, la lourde charge de faire pétiller les yeux du public. « Je suis tombé par hasard dans ce métier. Une fois qu’on est tombé dedans, on est piqué.  » raconte-t-il. Sa société assure les feux d’artifice des villes d’Auxerre, Châteauroux ou encore Troyes. « Nous sommes seulement quatre salariés à travailler à l’année. Nous faisons appel à plus de 120 artificiers.  »

Angel Jean-Noël, conseiller municipal délégué au 14 juillet, déclare avec enthousiasme : « Après avoir fait vibrer près de 2 000 personnes en 2014 avec le centenaire de la Grande Guerre, la Ville mettra cette année en avant les jeux et le sport. Après l’Euro, le Tour de France qui passera à Bouffémont et Domont le 24 juillet pour la dernière étape et les Jeux olympiques de Rio qui débuteront le 5 août, cette thématique nous plaisait beaucoup. D’autant plus que le décor du stade Léon Graffin est propice pour l’événement !  »

Un show haut en couleur et en musique

Pendant une vingtaine de minutes, ce sont près de 4 500 projectiles qui seront lancés par les trois artificiers présents sur place. Un sonorisateur supervisera, quant à lui, la bande son du spectacle. Après une introduction sonore, le premier morceau Two Steps From Hell de False King lancera les festivités. S’enchaineront ensuite neuf tableaux pyrotechniques calés sur une bande musicale préparée avec soin. « En fonction de la musique, on choisit les couleurs et les effets souhaités… Par exemple, sur la Marseillaise, on compose un tableau aux couleurs du drapeau français.  Nous avons une connaissance des produits exceptionnelle. » précise Franck Camus.

Petits et grands découvriront des nouveaux effets exclusifs. « Nous sommes l’importateur exclusif en France des produits pyrotechniques portugais Propyro  » explique-t-il. Nous serons au stade dès 9 h pour tout installer. Il y aura toutes sortes de calibres. Ça ira de 20 mm jusqu’à 125 mm.  La mise à feu se fait avec une télécommande et une table de tirs branchée sur une batterie de 72 volts

Après le bouquet final, une heure suffit pour tout désinstaller. « Un feu d’artifice, c’est beaucoup de préparation pour quelques minutes d’émerveillement. Mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour sentir cette odeur de poudre qui nous rappelle tant de souvenirs d’enfance ? » affirme Franck Camus.

Que vous veniez seul(e), en famille ou entre amis, rendez-vous au stade Léon Graffin, mercredi 13 juillet dès 22 h 45.

Rens. au 01 39 33 01 80

Géolocalisation

Latitude : 49.00493576124312 Longitude : 2.347463269836453 Adresse : rue de la Forêt 95350 Saint-Brice-sous-Forêt

Partager cette page