Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Archives 2016 > Une exposition consacrée aux nus féminins

Une exposition consacrée aux nus féminins

le 13 septembre 2016

Luc Moreau © Luc Moreau

Pour la première fois, la Ville célèbre le nu féminin en exposant des croquis d’atelier réalisés par Luc Moreau, un habitant de Saint-Brice.

En mai dernier, vous aviez pu découvrir le portrait de Luc Moreau, un Saint-Bricien passionné d’arts et notamment du dessin. Il aime particulièrement dessiner des nus féminins et des portraits. À partir du 4 octobre, le service Culturel vous propose justement – sur une idée de Marcelle Cayrac, adjointe au maire déléguée à la culturel - de découvrir ses croquis réalisés à partir de modèles vivants. « C’est la première fois que la Ville exposera des nus. Nous apprécions spécialement la pureté de sa ligne dans ses œuvres. » déclare, avec enthousiasme, Virginie Lopez Y Barona, responsable des expositions.

Luc Moreau (Agrandir l'image). © Luc Moreau

Parmi la quarantaine d’œuvres qui seront présentées, la plupart seront des croquis à l’huile ou à l’aquarelle, tous encadrés par Martine Adeline de Soisy-sous-Montmorency. « L’art du croquis permet d’aller à l’essentiel. Pendant une heure, le modèle enchaîne les poses de trois ou cinq minutes. Il faut être extrêmement concentré car, en peu de gestes, il faut exprimer l’esprit de la chose représentée.» explique l’artiste. Vous découvrirez également quelques photographies et des peintures.

Un autodidacte ou presque

Depuis tout petit, Luc Moreau dessine. Passé par l’école nationale supérieure des Arts Appliqués de Paris, il se considère toutefois comme un autodidacte. « J’ai dû arrêter l’école car je me suis engagé dans la Résistance comme agent de liaison et renseignements » déclare-t-il. Il a suivi tout au long de sa vie des cours avec différents professeurs avec lesquels il a appris toutes les techniques : gouache, fusain, plume… Il a fréquenté les Ateliers des Vosges, l’ADAC (Association pour le développement de l'animation culturelle) et la célèbre Académie de la Grande Chaumière à Paris.

Le charme avant tout

Luc Moreau (Agrandir l'image). © Luc Moreau

Complètement hermétique à l’art contemporain, ses maîtres du nu féminin vont de Sandro Botticelli à Egon Schiele en passant par Paul Rubens, Gustave Courbet et Aristide Maillot. Subjugué par la beauté du corps féminin, Luc Moreau nous confie : « Je recherche en permanence le charme dans mes dessins. C’est primordial pour moi. Dans la peinture actuelle, on l’a totalement oublié.  Regardez Picasso ! Il s’en moquait totalement ! ».

Une insatiable quête de reconnaissance

À présent, Luc Moreau dessine beaucoup moins qu’avant. Les expositions lui prennent un temps considérable. On comprend mieux pourquoi lorsqu’il nous apprend que, pour chaque exposition, il envoie systématiquement des cartons d’invitation à des galeries de toute l’Europe et même jusqu’à New-York. « Je prends position vis-à-vis de la profession. Peu importe s’ils viennent ou pas. L’important est que mon nom soit connu  » affirme-t-il. En attendant, les Saint-Briciens auront moins de route à faire pour rencontrer l’artiste qui sera présent les samedis 8 et 15 octobre de 15 h à 18 h 30.

Exposition du 4 au 18 octobre, Centre culturel et sportif Lionel Terray
Rens. au 01 39 33 01 90
www.lucmoreau-dessins.fr

Géolocalisation

Latitude : 48.998963 Longitude : 2.359222999999929 Adresse : 12 rue Pasteur 95350 Saint-Brice-sous-Forêt

Partager cette page