Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Attention à l'intoxication au monoxyde de carbone

Attention à l'intoxication au monoxyde de carbone

le 1 mars 2018

Les intoxications au monoxyde de carbone se multiplient en période de grand froid. La préfecture du Val-d'Oise appelle chacun et chacune à la vigilance quant à l'utilisation de tous les appareils à combustion (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée, etc.).

Qu'est-ce que le monoxyde de carbone ?

C'est un gaz toxique, invisible et inodore. Il touche chaque année plus d’un millier de foyers. Environ 3 000 personnes sont intoxiquées par an.

Quels sont les symptômes d'intoxication ?

Fatigue, maux de tête, nausées et vomissements... On peut aussi s’évanouir ou même mourir.

D’où vient le monoxyde de carbone ?

Ce gaz ne vient pas des appareils électriques mais des appareils de chauffage ou de cuisson qui marchent au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fuel ou à l’éthanol. Ces appareils peuvent produire du monoxyde de carbone quand ils ne marchent pas bien :

  • cuisinière
  • chaudière et chauffe-eau
  • chauffage d’appoint pas électrique
  • poêle
  • cheminée

Que faire pour limiter les risques d’intoxication ?

Il convient de :

  1. avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié ;
  2. tous les jours, aérer au moins dix minutes, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais boucher les entrées et sorties d’air ;
  3. respecter systématiquement les consignes d’utilisation des appareils à combustion prescrites par le fabricant : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ;
  4. placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.

Que faire en cas de soupçon d'intoxication ?

Il est recommandé de :

  1. ouvrir les fenêtres et les portes,
  2. arrêter les appareils de chauffage et de cuisson,
  3. sortir de chez vous
  4. appeler les secours en composant le 18 (Pompiers, le 15 (Samu), le 114 (Secours personnes sourdes et malentendantes), le 112 (numéro d’urgence depuis un portable).

Pour en savoir plus

Les dangers du monoxyde de carbone (pdf - 2,90 Mo)

www.prevention-maison.fr

Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes)

Institut national de veille sanitaire

Agence régionale de santé

 

Partager cette page