Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Canicule : le niveau 3 enclenché depuis le 2 août

Canicule : le niveau 3 enclenché depuis le 2 août

le 7 août 2018

La préfecture a enclenché une Alerte Canicule de niveau 3 depuis le jeudi 2 août, pour une durée indéterminée. Quelques conseils à suivre.

Le niveau 3 est une phase d’alerte qui répond au niveau de vigilance orange de Météo France.

Il permet de mettre en place des actions de prévention et de gestion par les services publics et les acteurs territoriaux de façon adaptée à l’intensité et à la durée du phénomène :

Le département placé en vigilance Orage jeudi 7 août depuis 13 h

En fin d'après-midi et en soirée, une dégradation orageuse marquée est attendue, mettant fin à cette période caniculaire.
Cette dégradation pourra débuter au cours de cet après-midi.
Les orages pourront être localement forts, accompagnés de grêle et de rafales de vents jusqu'à 100-110 km/h, voire ponctuellement plus par endroits.
Ils quitteront progressivement notre département en seconde partie de nuit.

La préfecture signale que des dégâts importants sont localement à craindre et des inondations de caves et points bas peuvent se produire rapidement.

Les conseils à suivre :

  • prenez les précautions d'usage pour mettre à l'abri les objets sensibles au vent
  • ne vous abritez pas sous les arbres et évitez les promenades en forêts
  • évitez d'utiliser le téléphone et les appareils électriques
  • signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoin
  • tenez-vous informé de l’évolution de la situation
  • actions de communication visant à rappeler les actions préventives individuelles à mettre en œuvre (hydratation, mise à l’abri de la chaleur, …),
  • déclenchement des « plans bleus » dans les établissements accueillant des personnes âgées ou handicapées,
  • mobilisation de la permanence des soins ambulatoires,
  • activation par les mairies des registres communaux avec aide aux personnes âgées et handicapées isolées inscrites sur les registres,
  • mesures pour les personnes sans abri...

Les décisions mises en œuvre par le préfet pourront être révisées en fonction de l’évolution des conditions météorologiques et des indicateurs de l’activité sanitaire du Val-d'Oise.

Les conseils de prévention

La préfecture et les services de l’Agence Régionale de Santé  souhaitent rappeler les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs :

  • Personnes âgées, handicapées ou fragiles isolées :
  • Nourrissons et jeunes enfants :
    • veillez à les protéger en permanence de la chaleur (éviter les sorties aux heures les plus chaudes, les faire boire et les hydrater régulièrement, leur faire porter chapeau et lunettes de soleil et leur appliquer de la crème solaire)
    • ne les laissez jamais dans une pièce mal ventilée ou un véhicule, même pendant une très courte durée
  • Travailleurs :
    • buvez beaucoup d’eau, plusieurs fois par jour
    • soyez vigilant pour vos collègues et vous-même
    • protégez votre peau du soleil
    • si vous vous sentez sent mal, signalez-le rapidement
  • Sportifs : évitez l’activité physique aux heures les plus chaudes de la journée.

En cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses, par exemple), n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou votre pharmacien.

Les signes d’alerte de déshydratation chez la personne âgée

  • Modification du comportement habituel, grande faiblesse, grande fatigue, difficulté inhabituelle à se déplacer.
  • Maux de tête, étourdissements, vertiges, troubles de la conscience, voire convulsions.
  • Nausées, vomissements, diarrhée, soif.
  • Crampes musculaires.
  • Température corporelle élevée (supérieure à 38,5°C).
  • Agitation nocturne inhabituelle.

Les enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé).

Le registre canicule 

La canicule record de 2003 est restée dans toutes les mémoires. Ses conséquences dramatiques (près de  20 000 décès en France) ont favorisé la mise en place par la loi de mesures visant à protéger les personnes les plus fragiles, dont le registre canicule. À Saint-Brice, comme dans les autres communes, il est obligatoire depuis 2004. Cette compétence relève du Centre communal d’action sociale (CCAS).

« Ce registre référence les personnes âgées de plus de 60 ans et reconnues inaptes au travail, de plus de 65 ans, personnes handicapées ou fragiles isolées , explique Gisèle Pellin responsable du service Maintien à domicile et précise : « En cas de déclenchement de l’alerte canicule, il nous permet de contacter les personnes inscrites afin de s’assurer que tout va bien. »

Inscrivez-vous ou inscrivez l'un de vos proches

Formulaire Plan local d’alerte et d’urgence (pdf - 62,47 ko) ou remplissez directement le formulaire en ligne

Dans tous les cas, il convient d’éviter les efforts physiques intenses, de rester le moins possible exposé à la chaleur, de ne pas rester en plein soleil et de préserver l’intérieur de sa maison de la chaleur.

Pendant vos déplacements

Par ailleurs, la Direction générale de la Santé rappelle les gestes simples à adopter par tous pour mieux lutter contre les conséquences de la chaleur pendant les déplacements :

  • évitez de circuler aux heures les plus chaudes et faire des pauses fréquentes à l’ombre ou dans des lieux frais ;
  • pensez à emporter des quantités d’eau suffisante pour la durée du trajet ;
  • pour vous accompagner sur la route, des messages de prévention seront diffusés sur les panneaux lumineux et par les radios autoroutières (107.7FM) dans les départements concernés.

Renseignements

Plate-forme téléphonique nationale 0 800 06 66 66 (du lundi au samedi de 9 h à 19 h ; appel gratuit depuis un poste fixe en France)

Géolocalisation

Latitude : 49.0257481 Longitude : 2.3403846999999587 Adresse : 14 rue de Paris 95350 Saint-Brice-sous-Forêt

Partager cette page