Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Le jury des villes fleuries est passé : verdict en octobre

Le jury des villes fleuries est passé : verdict en octobre

le 21 juillet 2017

Jeudi 20 juillet, l’équipe municipale attendait avec appréhension mais une certaine confiance quand même une visite... Celle du jury du concours des villes et villages fleuris, organisé par le conseil régional d’Île-de-France.

Comment sont traités les pieds des arbres ? À quelle hauteur la tonte de la pelouse ? Qui se charge de l’entretien du toit végétalisé de la crèche ? Le mobilier urbain a été rénové récemment ? Avez-vous une personne dédiée à l’arrosage ? Comment ont réagi les habitants sur la diminution du nombre de jardinières ? Pourquoi avoir choisi la géothermie ? Quels sont vos équipements sportifs ? Les questions fusaient dans tous les sens lors de la visite du jury, constitué de quatre personnes, tous spécialistes de l’environnement.

L’attribution du label s’effectue selon plusieurs critères, notamment : la démarche globale de valorisation communale par le végétal et de fleurissement ; les actions d'animation et de promotion de cette démarche auprès de la population, des touristes et des acteurs pouvant être concernés ; les modes de gestion mis en place pour entretenir ce patrimoine en respectant les ressources naturelles et la biodiversité ; la cohérence des aménagements paysagers et de leur gestion selon les différents lieux de la commune.

Notre ville s’est inscrite à ce concours la première fois en 2011. Une année importante puisque c’est l’année où la Municipalité a fait le choix de ne plus utiliser de produits phytosanitaires et de se lancer dans la démarche de l’Agenda 21. En 2012, la Ville obtient alors les prix pour la protection des ressources naturelles et celui du cadre végétal, puis en 2013 le prix d’excellence qui lui a permis de prétendre à l’acquisition d’une première fleur et c’est en 2014 qu’elle l’a obtenue.

Le jeudi 20 juillet dernier, le jury est venu voir si Saint-Brice-sous-Forêt méritait toujours sa première fleur qu’elle arbore sur les différents panneaux à l’entrée de la commune depuis trois ans, voire même lui en remettre une deuxième fleur…

La visite de notre ville s'est effectuée en présence de Roger Gagne, adjoint au maire ; de Cédric Moulard, directeur des services techniques, Béatrice Dumetz, responsable de la voirie et des espaces verts, Frédéric André, responsable des espaces verts, et Farid Hadi, responsable Voirie.

Ils ont ainsi inspecté les différents points de fleurissement (la place Corbier, les rond-points, l’avenue du Général de Gaulle, la rue des Deux Piliers, la rue de Paris) et les parcs Georges Brassens et Marie-Dominique Pfarr. Le choix des végétaux, la gestion du patrimoine arboré, la gestion différenciée des sites, l’éclairage public, la géothermie, l’eau… Tout a été abordé lors de la visite.

C’est tout le travail d’une équipe qui est jugé. Sous l’autorité du chef de service, Béatrice Dumetz, l’équipe des espaces verts comprend un responsable, Frédéric André, une responsable du fleurissement et de l’aménagement, Pauline Bossant, cinq agents : Jean-Paul Bouloux, Grégory Bourget, Jérémy Buys, Véronique Debout, Stéphane Offer et un agent pour le cimetière Jacques Harroch. Formée régulièrement, l’équipe axe son travail principalement sur le fleurissement. Tout ce qui concerne l’entretien des sites est réalisé par des entreprises.

En chiffres

35 000 € pour le fleurissement
325 000 € pour l’entretien
11 aires de jeux comprenant 38 jeux
185 500 m² de surface d’espaces verts
12 000 plantes

Au bout d’une heure, «  l’examen  » est terminé. Cédric Moulard, directeur des services techniques, qui les a guidés, confie : « Recevoir le jury, c’est l’occasion de recevoir un jugement de professionnels sur les évolutions que nous apportons inlassablement à nos pratiques de gestion des espaces verts et fleuris. C’est aussi l’opportunité de valoriser l’équipe des espaces verts et de la voirie qui font un travail remarquable tout au long de l’année. Nous espérons garder notre fleur et pourquoi pas en cueillir une deuxième si le jury le juge, on verra à l’automne. Ce label est le fruit d’un travail permanent. Un plus pour l’attractivité et le cadre de vie de notre ville  ».

Partager cette page