Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Neige et verglas dans le Val-d'Oise : le point sur la circulation

Neige et verglas dans le Val-d'Oise : le point sur la circulation

le 7 février 2018

Le point de la situation pour ce mercredi 28 février, à 18 h.

Le département du Val-d’Oise est en vigilance orange neige et verglas. Le niveau 2 du Plan Neige Verglas en Ile-de-France a été déclenché hier par le préfet de Police, préfet de la Zone de défense et de sécurité de Paris.

Jeudi matin, les conditions de circulation risquent d'être très difficiles sur certains secteurs du département qu'il est fortement conseillé d'éviter :

  • la RN1 entre la Croix-Verte et l'échangeur A16, à hauteur de Maffliers, dans les deux sens de circulation
  • le secteur de Luzarches (notamment la RD 316, 317)
  • certains tronçons du réseau secondaire peuvent être impactés par des phénomènes verglaçants

Le salage est en cours et continu par les services du Conseil départemental. Tous les moyens humains et matériels demeurent en action pour traiter le réseau routier. L'ensemble des services de l'Etat du Val-d'Oise, forces de sécurité et de secours, associations agréées de sécurité civile, Conseil départemental, communes, sont pleinement mobilisés depuis le début de l'épisode.

Évolution prévue

Des averses de neige sont attendues cette nuit et les sols se blanchissent vite, avec  des cumuls de 1 à 3 cm.
Les températures atteignent au plus froid de la nuit jusqu'à -4 degré.

La matinée reste perturbée avec des chutes de neige pouvant apporter localement environ 3 à 5 cm. Les derniers flocons s'estompent en début d'après-midi, les averses de pluie, peuvent être temporairement verglassantes.

Les températures restent froides, -4 degré pour les minimales à environ 5 degré en maximales l'après-midi.

Conseils de comportement

La préfecture recommande à tous les usagers les conseils suivants :

  • limitez au maximum vos déplacements
  • modérez votre allure et augmentez les distances de sécurité
  • facilitez le passage des engins de dégagement des routes et ne les doublez pas.

Partager cette page