Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pic de pollution : les limitations de vitesses modifiées

Pic de pollution : les limitations de vitesses modifiées

le 7 août 2018

Alerte pollution © Adobe Stock | elcovalana

Depuis le 3 août, la préfecture de police a pris différentes mesures afin de lutter contre le pic de pollution atmosphérique. Parmi celles-ci, les automobilistes sont à invités à réduire leur vitesse.

L’Île-de-France connaît actuellement un épisode de pollution persistant à l’ozone (O³). La préfecture de police décide donc de la mise en œuvre de la circulation différenciée pour la journée de lundi 6 août. Les mesures restrictives applicables ce week-end sont également reconduites.

Pour la journée de lundi 6 août, Airparif prévoit une concentration en ozone comprise entre 190 et 220 μg/m³, soit une persistance du dépassement du seuil d’information et de recommandation fixé à 180 μg/m³.

Afin d’examiner la situation et de décider des mesures à prendre, le comité technique, composé des experts de la pollution et de ses conséquences (Airparif, Météo France, DRIEE et ARS), s’est de nouveau réuni ce dimanche, ainsi que le comité des élus de la région (Mairie de Paris, Métropole du Grand Paris, Conseil régional, Île-de-France Mobilités et conseils départementaux). À la suite de cette réunion et en accord avec les élus, la préfecture de police a décidé des mesures applicables pour la journée de lundi 6 août, de 5h30 à minuit. Le niveau de concentration de ce polluant dans l'air devrait être compris entre 180 et 210 µg/m³ pour la journée du 7 août. Fin de l'épisode de pollution à l'ozone pour la journée du 8 août.

N’oubliez pas d’acheter votre vignette Crit’air pour circuler

La préfecture de Police rappelle que les automobilistes sont invités à faire l’acquisition du certificat qualité de l’air Crit’Air sur le site www.certificat-air.gouv.fr . Cette classification permet de distinguer les véhicules en fonction de leurs émissions de polluants atmosphériques. Elle est d’ores et déjà utilisée par la Ville de Paris pour la zone à circulation restreinte instaurée depuis le 16 janvier 2017 et peut l’être par la préfecture de Police, lors des épisodes de pollution, dans le périmètre délimité par l’A86 (hors autoroute).

Les mesures concernant le trafic routier

- Circulation différenciée à l’intérieur du périmètre délimité par l’A86 (hors autoroute) :

  • Les véhicules non classés, de classe 4 et 5 Crit’Air sont interdits de circuler. Cette interdiction concernant les véhicules les plus polluants permet de réduire de 32% la part d’oxydes d’azote émise provenant du trafic dans la zone intra A86.
  • Seuls les véhicules de la classe 0 à 3 Crit’Air pourront ainsi se déplacer dans ce périmètre.

- Réduction de la vitesse maximale des véhicules à moteur sur l’ensemble de la région Île-de-France :

  • à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h ;
  • à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h ;
  • à 70 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 90 km/h, ainsi que sur les routes nationales et départementales normalement limitées à 80 km/h ou 90 km/h.

- Contournement de l’agglomération par la rocade francilienne pour les véhicules de plus de 3,5 tonnes en transit.

Les contrôles de lutte contre la pollution seront renforcés.

La préfecture de police recommande également aux Franciliens de respecter les conseils de conduite apaisée, de privilégier les modes actifs de déplacement (marche, vélo...),de différer, dans la mesure du possible, les déplacements routiers en Île-de-France ou de privilégier le covoiturage et les transports en commun.

Dans ce contexte, Île-de-France Mobilités propose un « forfait journalier antipollution » de 3,80 € permettant d’emprunter les moyens de transports en commun dans toute la région, et met en place la gratuité du covoiturage courte distance avec 8 entreprises partenaires (conditions sur vianavigo.com).

À Paris, la Mairie reconduit les mesures de gratuité du stationnement résidentiel (conditions détaillées sur www.paris.fr ).

Les recommandations sanitaires

La préfecture recommande pour les populations vulnérables (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques) et sensibles :

  • de limiter les sorties durant l'après-midi
  • de limiter les activités physiques et sportives intenses
  • en cas de symptômes ou d'inquiétude, de prendre conseil auprès de son pharmacien ou consulter son médecin ou contacter la permanence téléphonique médicale du centre spécialisé de l'hôpital Fernand Widal.

Toutes les recommandations sanitaires et comportementales sont disponibles sur :

www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr

www.ars.iledefrance.sante.fr

www.airparif.asso.fr

Partager cette page