Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Préparez-vous à la renaissance des bibliothèques…

Préparez-vous à la renaissance des bibliothèques…

le 27 juin 2017

Pendant deux mois et demi, du 30 juin au 15 septembre, les bibliothèques adulte et jeunesse ferment leurs portes au public. Les bibliothèques se restructurent pour donner naissance à deux entités : une bibliothèque dite « générale » et un point lecture. On vous dit tout sur ce chantier de l’été.

Le projet de restructuration des bibliothèques n’est pas « une lubie de dernière minute », bien au contraire. Depuis des années, la Ville possède deux pôles culturels pour un même service,  mais à destination de deux publics différents : la bibliothèque des jeunes, située au centre culturel Lionel Terray et celle des adultes, située au LCR La Cerisaie dans le hameau des Rouges-Gorges. Cette configuration est peu commune, il faut l’avouer. Elle engendre des problématiques sur le fonctionnement au quotidien, mais surtout, elle ne répond plus à l’attente du public.

Faites le plein de livres

Afin de mener à bien la restructuration de la bibliothèque, les deux sections – adulte et jeunesse – fermeront leurs portes pendant deux mois et demi, du 30 juin au 15 septembre. Pour les accros de la lecture, il est bon d’anticiper cette longue fermeture. Vous pouvez d’ores et déjà faire le plein de livres avant la fermeture : les bibliothécaires ne fixent aucune limite à vos emprunts, profitez-en !

En mars 2015, Ingrid Collet, responsable des bibliothèques, en poste depuis le 11 juin 2014, faisait paraître dans le Saint-Brice magazine un sondage pour recueillir l’avis des Saint-Briciens.
« Aujourd’hui, nous faisons un constat indéniable. Le public qui fréquente les bibliothèques, est, à près de 70 %, familial. D’où cette aberration de continuer à maintenir deux entités complètement cloisonnées. En effet, une bibliothèque a pour vocation d’être un lieu de vie ou les publics se croisent. »

Aujourd’hui, le service Culture, Sports et Loisirs propose une alternative à l’existentiel. Mais tôt ou tard, les élus en sont conscients, il faudra trouver une solution, car la bibliothèque ne peut espérer continuer à grandir, notamment avec tous les partenaires qu’elle a, dans les conditions d'aujourd’hui et de futur proche. D’autant plus que, malgré les petites structures existantes, les bibliothèques fonctionnent en termes de projets, comme d’autres villes plus importantes avec des équipements plus conséquents que les nôtres. Marcelle Cayrac, adjointe au maire à la Culture, souligne : « Le travail effectué par nos bibliothécaires, et mené avec enthousiasme par Ingrid Collet, est reconnu, au niveau du Département, sur l’ensemble et la qualité de leurs projets, ce qui est une vraie satisfaction. C’est une source de motivation pour l’équipe et dans cette dynamique, nous proposons aujourd’hui, la solution d’une bibliothèque dite « générale », avec en plus, la création d’un point lecture.  »

Aujourd’hui, nous faisons un constat. Le public qui fréquente les bibliothèques, est, à près de 70 % familial. Ingrid Collet responsable des bibliothèques

Venez partager le plaisir de la lecture en famille

Le projet de restructuration porte donc, tout d’abord, sur la création d’une bibliothèque, sur l’actuelle section adulte, car c’est un lieu spacieux et lumineux, avec un petit espace de verdure autour. De plus, et surtout, elle est située dans un quartier très vivant autour des Vergers, qui draine beaucoup de monde, notamment avec des structures municipales implantées sur la place Jacques Fosse (ludothèque, relais assistantes maternelles).

« Les réfractaires au changement pourraient faire valoir l’argument du stationnement difficile dans cette zone pavillonnaire , souligne Ingrid Collet, mais soyons honnête, c’est un faux problème. À moins de 5 mn à pied et sur un circuit entièrement sécurisé, vous pouvez vous rendre du parking du centre commercial des Vergers vers la bibliothèque, située dans le LCR de la Cerisaie, en empruntant l’allée du Professeur Dubos. Cette structure a le mérite d’être centrale géographiquement dans la ville. Pour accompagner notre public, il faudra bien sûr l’inciter à changer un tout petit peu ses habitudes et surtout, mettre en place une signalétique appropriée

Derrière cette restructuration se joue également la rationalisation et la gestion en bon père de famille des fonds des bibliothèques. Les murs n’étant pas extensibles – il faut faire du neuf avec l’existentiel, pas si simple ! – du tri et des choix s’imposent pour réunir l’ensemble des ouvrages dans un seul et même lieu. Ainsi depuis quelques années, les bibliothécaires organisent des braderies de livres. La dernière en date, mercredi 7 juin, a remporté un vif succès avec un choix de livres, proposé au public, varié et à très faible coût (0,50 ou 1 euro). Mais qui dit faire le vide ne veut pas dire ne plus rien avoir. Ce qui est sûr, c’est qu’un auteur ne peut pas occuper plusieurs rangs d’une étagère. La bibliothèque répondra mieux aux attentes du public avec pour objectif affiché d’avoir une diversité dans les auteurs et les ouvrages proposés.

Création d’un point lecture

L’actuelle bibliothèque des jeunes va devenir un pôle lecture. Le but ici est créer une « petite bibliothèque ». Dans ce lieu, il y aura, là aussi, des livres pour les adultes et la jeunesse avec une priorité sur cette dernière section toutefois. Mais le cœur de ce site sera de créer un espace pour recevoir les groupes. « Nous avons tissé de nombreux liens avec différents partenaires ces dernières années (les écoles, les structures petites enfance, les centres de loisirs…) , précise Ingrid Collet. Il était donc impératif d’avoir un lieu dédié sans être obligé de pousser les meubles à chaque fois. Nous mettrons en place des animations mensuelles qui seront diverses et variées (ex : une heure de conte, un atelier d’origami, un atelier de recyclage de livres, des ateliers créatifs…) sur un jour fixe dans le mois, non défini à ce jour. 

Pour nous, bibliothécaires, cela nous permet de nous diversifier et aussi de mettre en avant notre savoir-faire, qui par ailleurs, correspond à une attente de notre public.  »

Suivez le chantier en direct

Pour accompagner les travaux de cet été et pour que les Saint-Briciens s’y intéressent pleinement et qu’ils se sentent concernés, les bibliothécaires communiqueront au fil de l’eau, avec des photos et des petits films de suivi de chantier sur la page Facebook , le tout avec un peu de légèreté.
De l’aménagement de l’espace, à quelques travaux d’entretien, on pourra suivre en direct l’évolution du chantier qui est porté bien évidemment par les bibliothécaires, l’ensemble du service Culture, Sports et Loisirs, mais aussi d’autres services municipaux et des agents satellites de bonne volonté. Un pour tous et tous pour un !
Allez, encore un peu de patience et vous découvrirez dès le 16 septembre, votre nouvelle bibliothèque.

Partager cette page