Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Rencontre avec le belge Quentin Gréban, illustrateur jeunesse

Rencontre avec le belge Quentin Gréban, illustrateur jeunesse

Quentin Gréban © Quentin Gréban

À l’occasion de la fête de la lecture samedi 28 janvier à la bibliothèque des adultes, nous avons rencontré Quentin Gréban, illustrateur jeunesse, qui sera présent pour expliquer son travail auprès des enfants et une séance de dédicaces.

Vous êtes venus présenter votre travail à l’école Alphonse Daudet en novembre dernier. Que retenez-vous de cette rencontre ? Quelles sont les questions que les enfants  vous posent le plus souvent ?
Les rencontres ont été bien préparées par les enseignantes, du coup les petits lecteurs étaient intéressés. En ce qui concerne les questions, elles varient vraiment en fonction des âges et de la préparation en amont. Malgré cela, on finit toujours par me demander si je suis marié et combien j'ai d'enfants... (NDLR : Il est marié et a deux petites filles, dont il s’inspire énormément pour son travail).

De 10 h à 11 h, vous allez expliquer comment on crée un livre aux enfants de 6-10 ans. Racontez.
Je vais leur montrer comment on réalise un album des premiers croquis jusqu'au livre publié en plusieurs langues. Il s'agit plus d'une "conférence" que d'un atelier dans la mesure où les enfants ne participeront pas activement, si ce n'est en posant des questions. Je vais montrer mes dessins originaux et leur expliquer la "face cachée" de la réalisation d'albums. Partant du principe que la majorité des enfants pense que ce sont les dessins "originaux" qui sont publiés et que je dois les refaire chaque fois, mon but n'est pas d'aller fort dans le détail, mais de leur expliquer ce que représente le travail d'auteur-illustrateur.

 
Quentin Gréban par saint-brice-sous-foret

 

Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur la création d’un livre justement ?
C’est d’abord une envie de dessinateur. Un monde à dessiner. Par exemple, l'Asie. Je choisis alors l'histoire en fonction de cet univers. Par exemple : "Le rossignol et l'empereur". Ensuite, place au dessin. On crée les personnages en faisant des tonnes de croquis. Puis, il est temps de commencer les premières images "définitives". On les refait parfois cinq, six, sept fois avant d'être satisfait. Je fais toujours en premier le dessin qui m'inspire le plus. Peu importe sa place dans l'histoire. Comme une boîte de chocolat où l'on prend chaque fois le meilleur et à la fin... On a tout mangé !

 Vos illustrations de Sindbad le marin sont actuellement exposées au centre culturel Lionel Terray. Comment sont nées ces illustrations ? Qu’est-ce qui vous intéressait dans ce personnage et cet univers ? Quelles difficultés avez-vous rencontrées, si cela a été le cas ?
Avant tout, c'est l'univers des mille et une nuits qui m'a attiré. Les costumes, l'architecture... Ces illustrations ne sont pas nées différemment des autres albums, le processus est toujours le même. Être inspiré, puis "y'a plus qu'à...". La difficulté a pu résider dans le choix des scènes à illustrer car certaines dans la version originale sont très dures et nous avons, avec l'éditeur, choisi de ne pas toutes les garder pour adapter le texte à notre époque et notre "sensibilité".

Pour rencontrer Quentin Gréban , rendez-vous à la bibliothèque des adultes samedi 28 janvier de 10 h à 11 h pour l’atelier avec les enfants de 6-10 ans et de 11 h à 12 h pour la séance de dédicaces. Pour en savoir plus sur la fête de la lecture.

Rens. au 01 39 33 01 86 ou 01 34 19 12 11

Géolocalisation

Latitude : 48.9986739 Longitude : 2.361929499999974 Adresse : Allée des Rouges-Gorges 95350 Saint-Brice-sous-Forêt

Partager cette page