Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vers une carte scolaire plus souple

Vers une carte scolaire plus souple

le 3 avril 2017

© Fotolia I Style-Photography

Depuis le 1er janvier 2017, la Ville a mis en place une nouvelle carte scolaire en créant des zones multi secteurs pour gagner en flexibilité.

Jusque fin 2016, la Carte scolaire avant 2017 (pdf - 2,50 Mo) découpait la ville en quatre secteurs, avec pour axe central la Nationale 1.

Mais voilà, la ville, en constante évolution démographique, avec des quartiers qui se développent plus que d’autres, connait des difficultés pour gérer les effectifs dans les écoles. « Certaines sont au bord de la saturation et connaissent des ouvertures de classes (Léon Rouvrais et Jules Ferry en 2015 et 2016) , précise William Degryse, maire adjoint en charge des Affaires scolaires. Et là, nous sommes dans une situation positive, quoique nos structures connaissent des limites et ne sont pas extensibles. D’autres, au contraire, sont sur le fil du rasoir, comme le groupe scolaire de La Plante aux Flamands, entraînant une surveillance particulière de l’Inspection académique. La situation est parfois critique avec des seuils limites, sous-entendant une éventuelle fermeture de classe. C’est d’ailleurs ce qu’a connu l’école maternelle Alphonse Daudet en 2016, car dans cette zone de la ville, la population a du mal à se  renouveler. »
Cette situation complexe de gestion des effectifs ne peut faire l’impasse également sur un constat qui ne concerne pas seulement Saint-Brice : de plus en plus de familles choisissent d’inscrire leurs enfants dans des établissements privés, rendant la tâche encore plus difficile des prévisions d’évolution au sein des huit groupes scolaires de la ville.

Rentrée scolaire 2017/2018 : vers des effectifs homogènes dans les écoles

Dans ce contexte, la Ville a modifié la carte scolaire en créant trois zones multi secteurs pour faciliter la répartition des enfants au sein des différents établissements. Cette souplesse permet à la ville de mettre en place un « outil de gestion » sur le long terme.
Si quelques enfants, arrivés en cours d’année scolaire en ont déjà bénéficié, ce sera surtout à la rentrée 2017/2018 qu’elle sera effective. Jusqu’au 31 mars, les nouvelles inscriptions ont été enregistrées.

En amont de la Commission d’affectation qui se tiendra courant avril, composée de membres issus de la direction du service Éducation, famille et jeunesse, d’élus, de parents d’élèves et de l’Éducation nationale, le service scolaire travaille à la répartition des nouveaux élèves au sein des différentes écoles, en s’appuyant sur les quatre secteurs et trois zones multi-secteurs de la nouvelle carte.

L’inscription d’un enfant dans une école est toujours réfléchie et étudiée en tenant compte, bien évidemment, de la future scolarité de l’enfant sur l’école primaire (maternelle et élémentaire), mais aussi en veillant au respect des fratries.
Tous les parents concernés par cette nouvelle rentrée 2017/2018 recevront un courrier d’ici la fin avril pour les informer de la future école de leur enfant. Si ce choix devait être contesté, ils auraient la possibilité de déposer une demande de dérogation.

Le suivi de scolarité sur les écoles de la ville

  • Léon Rouvrais (maternel) – Jules Ferry (élémentaire)
  • Jean Charron (maternel) – Jean de la Fontaine (élémentaire)
  • Alphonse Daudet (maternel) – Antoine de Saint-Exupéry et Pierre et Marie curie (élémentaire)
  • Perrault/Andersen (maternel) – Antoine de Saint-Exupéry et Pierre et Marie curie (élémentaire)

Infos pratiques
Service Éducation, Famille et Jeunesse : 01 34 29 42 30

Partager cette page