Vous êtes dans : Accueil > Cadre de vie > Parcs et territoires > Respectons la forêt

Respectons la forêt

Forêt de Montmorency

Situé en bordure de la forêt de Montmorency, la Ville souhaite que tous les Saint-Briciens et les usagers de cet environnement respectent ce fabuleux espace de liberté. Alors suivez le guide, l’Office national des forêts (ONF) vous vous informe sur la gestion de la forêt.
 

Gestion et entretien de la forêt

L’Office national des forêts a la volonté de mieux communiquer sur ses actions afin d’être plus proche des préoccupations et besoins des villes tout comme du grand-public.
La rubrique « en forêt de Montmorency » est disponible sur le site www.onf.fr et vous permet d’avoir un panorama complet sur la forêt domaniale de Montmorency.
Rendez-vous sur www.onf.fr/enforet/montmorency

En savoir +

Établissement public à caractère industriel et commercial créé en 1964, héritier des Eaux et Forêts, l’Office national des forêts est le premier gestionnaire d’espaces naturels en France. Son action est menée dans le cadre d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens avec l’État. Il assure la gestion durable des forêts publiques françaises, soit près de 10 millions d’hectares de forêts et espaces boisés en France métropolitaine et dans les DOM.

Un peu d’histoire et de géographie

Ancienne propriété des Montmorency (une famille très puissante) avant d’être celle des Condé, la forêt de Montmorency devient progressivement propriété de l’État avec quelques acquisitions limitées en 1933 suivies d’autres plus importantes en 1958, puis en 1972 pour sa configuration actuelle.

Située à 15 km de Paris, la forêt domaniale de Montmorency est un vaste massif vallonné d’une superficie d’environ 2 000 hectares. Longue de 6 km du nord-ouest au sud-est, il s’agit de la plus grande forêt du Val d’Oise. Elle est gérée par l’Office national des forêts, comme toutes les forêts publiques en France.

Elle se caractérise par des peuplements composés en majorité de châtaigniers (représentant plus de 75 % des essences). À l’origine, c’est le chêne qui était l’essence principale, mais il a été supplanté par le châtaignier qui, au Moyen-âge, est « l’arbre roi » que les moines cultivent et qui constitue alors une véritable monnaie d’échange, tandis que la châtaigne est souvent le seul aliment pour la population paysanne lors des périodes de disette. C’est également un aliment fréquemment cuisiné par les familles aisées pour accompagner gibiers et volailles et on notera que le châtaignier servait également à fabriquer des piquets pour les vignes. Aujourd’hui, la forêt de Montmorency reçoit en moyenne plus de 4 millions de visites par an, ce qui en fait l’une des forêts les plus fréquentées des habitants du Val d’Oise et des Franciliens.
 
 
 
 

Muguet

Cueillir avec modération

Si la cueillette est tolérée en forêt domaniale (l’utilisation commerciale est interdite), il est indispensable de modérer ses actes de cueillette afin de préserver ses bienfaits.

Parcours aménagé pour le free-ride

La pratique du free ride en forêt

La pratique du free-ride entraînant des aménagements avec parcours de bosses et tremplins sur des itinéraires non autorisés est strictement interdite en forêt publique.

En savoir plus

www.onf.fr

Comment ça marche : La chasse (pdf - 372,88 ko)

Partager cette page