Vous êtes dans : Accueil > Ville > Histoire de Saint-Brice > Personnalités > Ils ont habité ou séjourné à Saint-Brice > Ernest Bazin, médecin spécialiste

Ernest Bazin, médecin spécialiste

Premier au concours de l’Externat des Hôpitaux de Paris, Ernest Bazin fut nommé à l’Internat des Hôpitaux de Paris en 1828, et reçu Docteur en médecine de la Faculté de Paris le 21 août 1834. Après un premier échec en 1835, il se représentera à l’agrégation deux ans plus tard.

(SAINT-BRICE 1808 - PARIS 1878)

Ernest Bazin

Il fut nommé médecin des hôpitaux de Paris en 1836, de l’Hôpital de Lourcine de 1841 à 1844, de l’Hôpital Saint-Antoine pendant 3 ans et chef de service de l’Hôpital Saint-Louis en 1847, dont une salle porte toujours son nom.

Bazin fit des recherches sur le sarcope de la gale et mit au point un traitement économique de la maladie en un jour, à condition d’appliquer la pommade sur l’ensemble du corps.
En 1853, il publia ses « Recherches sur la nature et le traitement des teignes ».

À partir de 1855, il commença à publier ses conceptions doctrinales nosologiques et a montré que les affections présentées par un même sujet aux différentes phases de son existence ne sont pas toujours des accidents indépendants les uns des autres, mais les anneaux d’une même chaîne pathologique dont la réunion constitue abstractivement les maladies constitutionnelles.
Principaux ouvrages :

  • Leçons théoriques et cliniques sur la scrofule (1858)
  • Leçons théoriques et cliniques sur les affections cutanées parasitaires (1858)
  • Leçons théoriques et cliniques sur les syphilides (1859)
  • Leçons théoriques et cliniques sur les affections génériques de la peau (1862)
  • Dermatoses in : Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, 1ère série, tome XXVII, Asselin et Masson 1882.

Ernest Bazin était le fils de Pierre-Elisabeth Bazin, Docteur en Médecine, nommé Membre du Conseil municipal de Saint-Brice le 8 janvier 1801 (Consulat).
Désigné Officier de santé de la commune pendant la Révolution, Maire du 13 mai 1821 au 24 décembre 1825 (Restauration) puis à nouveau Conseiller municipal du 20 août 1846 au 7 novembre 1852 (Second Empire).

Ernest Bazin est le frère d’Antoine Bazin, grand spécialiste en  langues orientales et de Pierre-Alphonse Bazin, docteur en Médecine, successeur de son père à Saint-Brice.
La famille Bazin repose au cimetière de Saint-Brice.

Texte rédigé par l’association Les Amis du vieux Saint-Brice

Partager cette page