Vous êtes dans : Accueil > Ville > Histoire de Saint-Brice > Personnalités > Ils ont habité ou séjourné à Saint-Brice > Jacques Fosse

Jacques Fosse

Vieil habitant de Saint-Brice où sa famille s’était fixée au 18ème siècle, il était très connu des Saint-Briciens. Jacques Fosse est décédé le 30 juillet 2004 après une longue hospitalisation.

(NOGENT-LE-ROI 1919 - SAINT-BRICE 2004)

Jacques Fosse © Les amis du vieux Saint-Brice

Sur le plan professionnel, il a fait toute sa carrière à la Compagnie des Messageries Maritimes où il était entré en 1937. Il prit une retraite anticipée en 1974 qu’il mit au service de sa passion, l’Histoire.

À Saint-Brice, il avait créé immédiatement après la guerre, en 1945, un groupe des Auberges de la Jeunesse qui participa à la vie communale.
Il a également milité à la Fédération des Maisons de Jeunes à Sarcelles, où il avait créé un ciné-club qui a rayonné également sur Saint-Brice puisqu’à cette époque-là, Sarcelles et Saint-Brice n’étaient que des villages et beaucoup d’activités de jeunes se faisaient de manière conjointe.

Jacques était doté d’une mémoire exceptionnelle que l’on pouvait rarement mettre en défaut, notamment lorsqu’il s’agissait de l’histoire. Sa curiosité l’a naturellement amené à s’intéresser à l’histoire de Saint-Brice et à devenir un véritable « rat de bibliothèque ». Beaucoup ce souviendront de lui se rendant à la gare avec une sacoche qui ne le quittait jamais : il partait passer des jours entiers à la Bibliothèque Nationale.

C’est en 1980 qu’avec un groupe d’amis, presque tous originaires de Saint-Brice il fonda l’association « Les Amis du vieux Saint-Brice » pour la mise en valeur de l’histoire de notre ville qu’il aimait tant et la sauvegarde de son patrimoine.

C’est à son initiative qu’ont été honorés 3 grands Saint-Briciens : le Professeur Dubos, Edith Wharton et l’Abbé Salati qui a sauvé la population de Saint-Brice lors de l’occupation de la ville par les Prussiens en 1870.

Plus près de nous, il s’est souvent rendu dans les écoles pour raconter aux enfants quelle était la vie de leurs parents ou de leurs grands-parents à Saint-Brice. Il aimait énormément ce contact avec les jeunes.
Son savoir, ses connaissances littéraires et historiques, son amour de l’Histoire nous ont été et seront encore longtemps précieux pour tous ceux qui œuvreront pour continuer à faire vivre notre Association.

La Municipalité, quant à elle, a reconnu son travail, en baptisant une petite place de Saint-Brice du nom de Jacques Fosse.

Texte rédigé par l’association les Amis du vieux Saint-Brice

Partager cette page