BAFA citoyen avril 2020 : c’est l’heure des inscriptions

Publié le 31 décembre 2019 - Mis à jour le 11 juin 2020

De retour en 2020, le Recherche initiative jeunesse (RIJ), reconduit son opération BAFA. Et si c’était pour toi ?

Recherches initiatives jeunes -
Salle Georges Brassens

37 rue des Deux-Piliers
95350 Saint-Brice-sous-Forêt

Lundi de 13 h 19 h, mardi et jeudi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 19 h, mercredi et vendredi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h

Tél : 01 39 33 35 70 / 01 34 29 42 01

Contacter par email Recherches initiatives jeunes

Le BAFA citoyen, organisé par le RIJ du samedi 4 avril au samedi 11 avril 2020, permet à dix jeunes qui auront été sélectionnés en amont d’effectuer la première partie de cette formation. La Ville participe financièrement à la formation générale à hauteur de cinquante pour cent. Accompagné par l’équipe du RIJ, il te sera demandé d’effectuer une dizaine d’heures de bénévolat au sein de l’association Les Restos du cœur.

Pour participer à l’une des formations, il te faut remplir un dossier de candidature disponible sur le site via le formulaire de candidature ou au RIJ. Alors si tu es intéressé(e), dépose ton dossier sans plus tarder !

Bouhar Oubeidi Moumini, 21 ans, a participé à ce dispositif en 2016. Il témoigne aujourd’hui de ce que lui a apporté cette formation, qui lui sert au quotidien dans son activité professionnelle. « Ancien Saint-Bricien, je travaille actuellement dans un institut médico-éducatif (IME) avec des jeunes autistes. J’ai fait la première partie du BAFA ainsi que mon stage pratique en 2016 grâce au dispositif mis en place par le RIJ. Par la suite, compte tenu de ma jeune expérience, j’ai postulé, accompagné par l’informatrice jeunesse, sur des colonies accueillant des jeunes porteurs de handicaps. Ces parcours m’ont permis d’être plus à l’aise avec les jeunes et l’équipe éducative avec qui je travaille aujourd’hui ». Il ajoute : « J’ai apprécié mes heures de bénévolat, avec les Restos du cœur. Être au contact des gens lors des jours de collecte nous apprend beaucoup sur la solidarité » conclut Bouhar

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?