Le Plan communal de sauvegarde (PCS)

Publié le 10 juillet 2018 - Mis à jour le 29 novembre 2018

Pour compléter le plan ORSEC, la Ville a mis en place un Plan communal de sauvegarde (PCS). Son objectif ? Recenser les moyens humains et techniques, et coordonner les acteurs en cas d’événements dits de sécurité civile.

Dans le domaine de la sécurité civile, des évènements marquants nous rappellent régulièrement que les situations susceptibles de perturber le fonctionnement quotidien de nos organisations sont nombreuses. Il suffit de penser à la tempête de 1999, à l'explosion de l'usine AZF à Toulouse en 2001, à la canicule de 2003, ainsi qu’aux inondations survenues récemment.

Dans tous les cas, les citoyens attendent de la puissance publique qu'elle soit capable d'apporter dans l'urgence des réponses à ces situations imprévues ou inopinées. Du fait de leur proximité et de leur responsabilité, les citoyens se tournent en priorité vers les maires.

Le rôle du maire

Les pouvoirs de police du maire incluent le « soin de prévenir, par des précautions convenables, et de faire cesser, par la distribution des secours nécessaires, les accidents et les fléaux calamiteux ainsi que les pollutions de toute nature, tels que les incendies, les inondations… de pourvoir d’urgence à toutes les mesures d’assistance et de secours et, s’il y a lieu, de provoquer l’intervention de l’administration supérieure ».

Le maire est responsable des opérations de secours en tant que Directeur des opérations (DOS), lorsque le sinistre n’excède pas le territoire de la commune et ne fait pas l’objet du déclenchement d’un plan d’urgence.

Les rapports du maire avec la population et sa connaissance du terrain font qu’il est le premier agent du dispositif de sécurité civile. La commune qu'il dirige représente donc le premier niveau d'organisation pour faire face à un évènement. La Ville s'intègre dans l'organisation opérationnelle des moyens départementaux définie par le plan ORSEC. L'interlocuteur du maire est le préfet.

Pourquoi un plan communal de sauvegarde ?

Mis à la disposition du maire pour l’exercice de son pouvoir de police, le Plan communal de sauvegarde (PCS) est un outil opérationnel et stratégique, propre à gérer un phénomène grave pouvant mettre en cause la sécurité des biens et des personnes.

Les missions distinctes de secours et de sauvegarde ont un objectif commun : la protection de la population. En effet, pendant la phase d'urgence, le PCS complète les actions de secours aux personnes et de lutte contre le sinistre, missions dévolues aux services d'urgence (sapeurs-pompiers, services médicaux d'urgence...).

Le PCS organise la mobilisation des ressources de la commune pour assurer :

  • l'alerte et l'information,
  • l'appui aux services de secours,
  • l'assistance et le soutien de la population.

Il établit un recensement et une analyse des risques à l’échelle de notre ville.

Il intègre et complète les documents d’information élaborés au titre des actions de prévention. Le PCS complète également le plan ORSEC de protection générale des populations.

Le Plan communal de sauvegarde n'est pas public puisqu'il contient un ensemble d'informations sensibles.

Toutefois, des actions de prévention et d’information sont régulièrement réalisées (articles dans votre magazine, plaquettes, etc.)  afin de :

  • vous donner les moyens de mieux connaître les risques auxquels vous pouvez être exposés,
  • vous approprier les consignes de sauvegarde pour vous protéger,
  • devenir acteur de votre propre sécurité.
Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?