Canicule : un plan local d'alerte et d'urgence

Publié le 25 juin 2018

Le Plan national canicule est mis en place entre le 1er juin et 15 septembre. Le Centre communal d'action sociale active chaque année son plan de vigilance pour les personnes qui font la démarche de s’inscrire au Plan local d’alerte et d’urgence.

Le Plan national canicule (PNC), élaboré à la suite de l'épisode caniculaire exceptionnel de 2003, a fait ses preuves. Le PNC a pour objectifs d’anticiper l'arrivée d'une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci et d'adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial, en portant une attention particulière aux populations à risque.

Le Plan national canicule comprend quatre niveaux d'alerte déclenchés selon le risque sanitaire et météorologique évalué quotidiennement par l’Institut de veille sanitaire et Météo France. Il permet d’intervenir auprès des personnes à risques dont la fragilité se trouverait aggravée durant des épisodes de fortes chaleurs.

Qui est concerné ?

  • les personnes âgées de plus de 65 ans, isolée et résidant à leur domicile ;
  • les personnes âgées de plus de 60 ans, reconnue inapte au travail, isolée et résidant à leur domicile ;
  • les adultes handicapés bénéficiant des avantages suivants :
    • AAH,
    • ACTP,
    • carte d’invalidité,
    • reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé,
    • pension d’invalidité servie au titre d’un régime de base de la sécurité sociale ou du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre et je réside à mon domicile.

Le registre d’alerte et d’urgence

Le Centre communal d'action sociale (CCAS) tient un registre des personnes fragiles qui se sont (formulaire en ligne) inscrites sur la base du volontariat. L'objectif visé est de permettre à celles et à ceux qui le souhaitent d’être contacté(e)s dans les meilleurs délais par les services sanitaires et sociaux, en cas de déclenchement par le Préfet du plan canicule. Cela permet ainsi de cerner au mieux leurs besoins et leurs attentes afin d'apporter aide et réconfort en cas de canicule, en prodiguant quelques conseils élémentaires. Ces appels au quotidien permettent ainsi de créer du lien, d’échanger et prendre des nouvelles. En cas de non-réponse, les agents du CCAS contactent la personne de confiance, inscrite sur le registre. Selon les besoins, un agent peut se déplacer sur place pour s’assurer que tout va bien.

En cas de fortes chaleurs et du déclenchement par la Préfecture du second niveau de « mise en garde et d’action », le CCAS est apte à déclencher une intervention ciblée auprès des personnes isolées et fragilisées.

Comment s’inscrire ?

Chaque année, les Saint-Briciens sont sensibilisés par un article dans le Saint-Brice magazine d’été.
De plus, un courrier de prévention est envoyé à toutes les personnes âgées bénéficiaires des services d'aides ménagères et de portage des repas à domicile.
Enfin, le CCAS envoie une information à toutes les professions médicales et paramédicales installées sur Saint-Brice afin de les sensibiliser à la tenue de ce registre.

Si cette situation vous concerne ou l’un de vos proches, inscrivez-vous ou procédez à leurs inscriptions car cette démarche est bien personnelle et volontaire, et bien sûr gratuite. Vous pouvez télécharger le Formulaire Plan local d’alerte et d’urgence (PDF - 63 Ko) ou remplir le formulaire en ligne.

Les formulaires sont aussi disponibles au CCAS, à l’Espace accueil, mais également dans les boulangeries et les pharmacies de la ville.

Les formulaires dûment remplis sont à retournés au CCAS :

  • en le déposant directement
  • en le retournant par courrier
  • par courriel à ccassaintbrice95fr

En cas de fortes chaleurs, adoptez les bons réflexes…

Besoin de conseils ? La Ville vous donne quelques précieux conseils à adopter en cas de fortes chaleurs.

En savoir plus

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?