Dr Thi Lan Thanh Nguyen

Article de l'Agenda 21
© copyright
Article de l'Agenda 21

Publié le 25 juin 2018 - Mis à jour le 10 janvier 2019

Découvrez les quize actions qui ont été retenues pour opter pour un développement et une consommation responsable

Maintenir le commerce local

100 – 101. Doter la commune d’outils permettant de pouvoir agir pour préserver le commerce de proximité.
102. Pour renforcer le dynamisme économique du centre-ville, favoriser l’installation et le développement de services générateurs de flux de personnes, comme les activités médicales.

Préserver une agriculture de proximité, favoriser les circuits courts

103. Poursuivre et mieux communiquer sur le travail réalisé avec la SAFER (Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural) pour préserver les espaces agricoles du territoire.
104. Engager une réflexion sur les circuits courts pour alimenter la cantine scolaire et ainsi offrir des débouchés aux agriculteurs locaux.
105. Profiter de la démarche Agenda 21 pour mobiliser de nouveau les arboriculteurs sur la thématique des circuits courts et les débouchés potentiels à Saint-Brice (marchés, cantine scolaire, etc.).
106. Lors de la « Semaine du goût », organiser une exposition au Centre culturel sur les richesses agricoles locales, en présence d’un arboriculteur, qui présenterait les différentes variétés de fruits cultivés à Saint-Brice.

Opter pour une consommation responsable

107. Proposer du café équitable et/ou bio dans les machines de la ville et lors des fêtes et cérémonies.
108. Privilégier, pour les jus de fruits proposés par la ville, ceux issus de circuits courts.
109. Engager une réflexion sur le devenir des nourritures non consommées dans les cantines scolaires.

Sensibiliser les habitants à la réduction du gaspillage et des déchets

110. Valoriser et communiquer sur les actions conduites par le Sigidurs auprès des Saint-Briciens, dans le cadre de campagnes de réduction des quantités de déchets produites
111. Travailler avec le personnel de la restauration scolaire pour limiter le gaspillage alimentaire : estimation du nombre de repas, quantité préparée par personne, etc.
112. Encourager et promouvoir les opérations de vide-greniers afin de donner une seconde vie aux objets.

Améliorer la propreté urbaine et la collecte des encombrants

113. Modifier le mobilier urbain en remplaçant les corbeilles de rue par des corbeilles permettant le tri sélectif.
114. Instaurer un système de verbalisation afin de renforcer la lutte contre les dépôts sauvages
115. Étudier la possibilité de mettre en place un système de collecte des encombrants « à la demande ». Remarque : la Ville pourrait s’inspirer du dispositif mis en place à Paris sur ce thème.

Magazine Octobre 2014 #137

pdf - 20 pages - 3,53 Mo