Un cahier de doléances pour les citoyens à l’Espace accueil

© copyright

Publié le 21 décembre 2018 - Mis à jour le 18 février 2019

Depuis le 13 décembre, le maire a ouvert un cahier de doléances pour les habitants. Il s’engage à faire remonter les propositions, les idées et les critiques au plus haut niveau de l’État.

Face à la crise actuelle, le maire Alain Lorand s’inscrit dans la même démarche que l’Association des maires de France (AMF) et propose de recréer le lien de façon pacifiste et constructive. S’il condamne toutes les exactions commises à Paris comme dans d’autres villes par des casseurs, le mouvement des gilets jaunes, initiative citoyenne d’un genre nouveau, illustre une colère réelle, un malaise qui doit être entendu.

En tant que maire, je vois plein de dossiers au CCAS où les gens sont dans la précarité et la misère.

Citation de Alain Lorand

C’est pourquoi, il a décidé de mettre à disposition des habitants ce cahier de doléances à l'Espace Accueil pour entendre les demandes des citoyens et recueillir leurs remarques, leurs critiques et leurs propositions.

« Ce cahier est une manière de répondre aux besoins de certains administrés qui auraient besoin de s’exprimer. »

Citation de Alain Lorand

Pour ceux qui ont du mal à se déplacer, il est possible d’écrire par voie postale ou d’envoyer un mail à espaceaccueilsaintbrice95fr jusqu'au mercredi 20 février.

Le cahier de doléances sera disponible jusqu'au mercredi 20 février. Le maire s’est engagé à aller le déposer à la Préfecture pour qu’il soit remis au Président de la République.

Au delà de cette date, pour contribuer à la réflexion collective, vous pouvez consulter le site national Le Grand Débat National

Infos pratiques

Pour rappel, il existe un cahier de doléances spécifique pour les problématiques liées à Saint-Brice. Ce dernier est à votre disposition à l'Espace accueil (16 rue Pasteur).

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?