Défibrillateurs

© copyright

Publié le 25 juin 2018 - Mis à jour le 13 novembre 2018

La Ville a référencé les Défibrillateurs automatisés externes (DAE) les plus proches de chez vous. Ils ont pour but de sauver des vies.

On estime aujourd’hui entre 40 000 et 60 000 le nombre de décès annuels en France, consécutifs à un arrêt cardiaque ou arrêt cardio-respiratoire.

Très simple d’utilisation, un Défibrillateur automatisé externe (DAE) est un appareil portable et autonome qui permet de délivrer un choc électrique lorsqu’une personne est en arrêt cardio-respiratoire. En cas d’accident cardiaque, l’utilisation de cet appareil constitue, avec l’appel aux secours et la réanimation cardiopulmonaire, l’un des trois gestes qui permettent de sauver une vie.

Il est bon de rappeler que le taux de réanimation sur un arrêt cardiaque est d’environ 4 % en France, alors qu’il est de 40 % aux États-Unis dans les zones équipées.

Onze défibrillateurs sur la commune

La présence d’un défibrillateur automatique, visible et facile d’accès, n’est pas réellement obligatoire dans les établissements recevant du public. Néanmoins, une proposition ou un projet de loi, allant dans ce sens, est en cours.

Il suffit de consulter notre Cartographie pour visualiser les DAE en un clin d’œil.
Pour le moment, la Ville a installé sept DAE sur son territoire. D’autres établissements publics sont également équipés tout comme les pompiers (centre de secours et centre de formation). Attention, ces défibrillateurs ne sont accessibles qu’aux heures d’ouverture au public :

L’obligation pour un maire ou un chef d’entreprise qui s’engage à installer un DAE est  de l’entretenir. Ainsi, pour ceux appartenant à la Ville, les batteries des DAE sont contrôlées tous les ans et changée tous les cinq ans. Quant aux patchs, ils sont renouvelés tous les deux ans.

Où se former aux gestes de premiers secours ?

Dans le Val-d'Oise, de nombreuses associations dispensent des formations aux premiers secours dont le PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) qui dure une journée.
L’objectif du PSC1 est de préparer les citoyens à pouvoir réagir dans des situations d’accident de la route, une personne qui s’étouffe, trébuche dans la rue, etc…
Le PSC1 est accessible à partir de dix ans. Les tarifs sont variables selon si on s’inscrit seul(e) ou à plusieurs (entre 60 € et 80 €).

Parmi les plus proches, il y  a :

  • Fédération française de sauvetage et de secourisme – Comité départemental du Val-d’Oise
    5 rue Henri Dunant 95160 Montmorency
    Tél : 01 34 12 98 31 – Port. : 06 83 77 63 79
    www.ffss.fr
  • Croix-Rouge française - Délégation départementale du Val-d’Oise
    1 bis rue Henri Dunant 95460 Ezanville
    Tél : 01 39 35 60 00
    www.croix-rouge.fr
  • Comité départemental des secouristes français de la Croix-Blanche
    27 rue Pierre Brossolette 95590 Presles
    Tél. : 06 28 96 70 47

Retrouvez la liste complète des associations agréées de sécurité civile à la formation des gestes de premiers secours : http://www.gouvernement.fr/risques/se-former-aux-premiers-secours

Déclarez votre défibrillateur

Si vous êtes équipé et non répertorié sur notre cartographie, merci de contacter le service Communication (01 34 29 42 57 ou servicecommunicationsaintbrice95fr). À noter que nous relaierons ces informations aux pompiers du Val-d’Oise qui répertorie de leur côté tous les DAE situés dans les espaces publics et privés (magasins, commerces, entreprises et habitations). Pourquoi faire ? Les inscrire dans le registre Arlod (Association de recherche et de localisation des défibrillateurs). Il s’agit d’une base de données utilisée par le SDIS et le SAMU pour localiser les DAE dans le département. Elle est fiable car vérifiée et actualisée régulièrement par des professionnels du secours.

En savoir plus

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?