Un concours de nouvelles

Publié le 18 octobre 2018 - Mis à jour le 18 novembre 2018

L’association Les arts s’enchainent lance sa deuxième édition du concours de nouvelles littéraires. Avec une seule contrainte : l’histoire devra obligatoirement mentionner une œuvre d’art (plastique, littéraire, architecturale, etc.). L’œuvre en question peut être le sujet, un élément ou le contexte de la nouvelle.

Le concours est gratuit et ouvert à tous. Les textes devront parvenir à l’association Les arts s'enchainent au plus tard le 14 février 2019, par courrier (en cinq exemplaires) mais aussi par courriel à

Présidé par l’écrivaine Emmanuelle Favier, écrivaine, auteur du roman Le courage qu'il faut aux rivières (édité chez Albin Michel), de recueils, de nouvelles et poèmes.

Le concours sera clos le 14 février 2019. La remise des prix se fera en avril prochain. Les trois premiers textes primés recevront un diplôme et une œuvre dédicacée par la présidente. Les œuvres concernées seront publiées en place d’honneur sur le blog de l’association.

Le règlement du concours est consultable sur le site de l’association Les arts s’enchaînent.

La présidente du jury : Emmanuelle Favier

Elle est l’auteure d’un premier roman très remarqué, Le Courage qu’il faut aux rivières (prix Révélation de la SGDL 2017, Coup de cœur des lycéens de la Fondation Prince Pierre de Monaco 2018, lauréat Cultura 2017, lauréat Chambéry 2018…), paru en 2017 aux éditions Albin Michel. Elle a également publiétrois livres de poèmes (À chaque pas, une odeur , Librairie-Galerie-Racine, 2002 ; Dans l’éclat des feuilles vives , La Musaraigne, 2005 ; Le Point au soleil , Rhubarbe, 2012) et un recueil de nouvelles (Confession des genres , Luce Wilquin, 2012). Nombre de ses textes ont paru en revues, blogs ou anthologies. Sa poésie a été primée à deux reprises. Sa première pièce de théâtre, coécrite avec Anne Pépin, a été montée au Québec ; la deuxième a reçu le premier prix de la Manufacture des Abbesses et la troisième fait l’objet d’un accompagnement par le collectif À mots découverts. Elle est également l’auteure de nombreuses chroniques sur la littérature et le théâtre (Mediapart, Alternatives théâtrales …) et a soutenu en 2006 une thèse sur Rimbaud et le théâtre. Elle participe régulièrement à des lectures publiques. En 2008, elle fonde en compagnie du guitariste Fabien Montes le duo « Proses électriques », avec lequel elle interprète ses textes sur scène jusqu’en 2014. Entre 2011 et 2016, elle anime des ateliers d’écriture et des rencontres littéraires, notamment à la Maison de la poésie.

Infos pratiques

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Pour aller plus loin