Pour réduire les dégâts des sangliers, la préfecture du Val-d’Oise autorise les tirs de nuit sur notre commune

Illustration principale
Illustration principale© ONF

Publié le 07 janvier 2020 - Mis à jour le 13 janvier 2020

Pour lutter contre les dégâts des sangliers sur les exploitations agricoles et réguler les populations, le préfet autorise, du 8 au 22 janvier, les tirs de nuit au lieutenant de louveterie de la circonscription.

Les habitants de la commune d’Andilly se sont plaints de la présence de sangliers. Toujours à Andilly, un agriculteur a signalé des dégâts dans ses pâtures et a demandé une intervention. Des plaintes signalant la présence de sangliers dans les jardins de riverains de Groslay, Montmorency et Saint-Brice-sous-Forêt ont également été enregistrées.

Face à ce constat, le préfet, Amaury de Saint-Quentin, a autorisé Francis Mallard, lieutenant de louveterie, à employer des sources lumineuses et à procéder à des tirs de destruction de nuit du sanglier du 8 au 22 janvier prochains (entre 21 h et 3 h en général).

Il pourra se faire assister des personnes de son choix pour le déroulement des opérations. Seul le lieutenant sera autorisé à tirer.

Un bilan sera adressé à la direction départementale des territoires au terme de ces opérations.

Des actions de chasse en forêt aussi en journée

Pour rappel, des actions de chasse sont également organisées par l’Office national des forêts (ONF) en forêt de Montmorency. Les prochaines se tiendront de 9 h à 18 h les jeudis 9, 16, 23 et 30 janvier et les 6 et 27 février.

En savoir plus

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?