Agenda 22 : handicap

Article de l'Agenda 21

Publié le 25 juin 2018 - Mis à jour le 10 janvier 2019

Découvrez les trente-six actions qui ont été retenues pour rendre la vie et la ville plus accessibles aux personnes porteuses d’un handicap.

Service Développement durable et Handicap - Agenda 21/22 -
Maison des associations

Faciliter les parcours des enfants handicapés

116. Travailler avec la Région et le Département, afin de pouvoir présenter au plus tôt aux parents une vision cohérente du parcours scolaire de leurs enfants et ainsi les aider dans le choix de structures d’accueil adéquates.
117. Améliorer l’information sur les offres de garde destinées aux enfants en situation de handicap.
118. Embaucher du personnel formé pour permettre aux enfants handicapés de profiter pleinement des centres de loisirs.
119. Organiser des spectacles en langue des signes dans les écoles ou lors de la Semaine du Handicap.
120. Enrichir l’offre de jeux à la ludothèque, en proposant notamment des « jeux sensoriels ».

Agir pour les déplacements des personnes porteuses d'un handicap

121. Identifier les itinéraires accessibles dans la Ville et les présenter sur le site Internet municipal.
122. Pour lutter contre l’isolement des personnes en situation de handicap, communiquer sur les possibilités de loisirs, sorties culturelles ou pratiques sportives adaptées. Précision : ces informations pourront être fournies lors du Forum des associations. D’autre part, les membres de l’atelier soulignent qu’une séance d’initiation au tir à l’arc est prévue lors de la Semaine du Handicap.
123. Intégrer, dans le Guide pratique de la Ville, les infrastructures accessibles aux personnes handicapées sur Saint-Brice et sur le département - ainsi que toutes autres informations utiles (organismes, associations, services d’aides, soins médicaux accessibles).
124. Communiquer sur l’ensemble des offres de transports des personnes à mobilité réduite.
125. Lors du renouvellement de la navette de la ville, utilisée par les personnes âgées, prévoir qu’elle puisse être utilisée par les personnes handicapées.
126. Améliorer la signalétique, la signalisation et la localisation des emplacements de parking, réservés aux personnes à mobilité réduite.
127. Revoir la localisation des emplacements de parking réservés, pour les rapprocher des lieux d’attractivité ou de services (voir également proposition 88).
128. Soumettre le nouveau mobilier urbain à la commission d’accessibilité pour vérifier son caractère « accessible ».
129. Relancer la CCOPF (devenue Communauté d’agglomération Plaine vallée) sur le suivi de l’aménagement des feux rouges pour les personnes malvoyantes.

Faciliter l’accès à l’emploi

130. Augmenter le nombre de personnes handicapées employées par la Ville afin d’atteindre la proportion légale de 6 %.
131. Apporter une aide à la recherche d’emplois des personnes handicapées en organisant des séances de « job dating » avec des entreprises présentes sur le territoire.
132. Organiser un Forum d’orientation professionnelle à destination des personnes handicapées.
133. Se rapprocher des associations spécialisées pour favoriser l’implantation d’un Établissement et services d’aides par le travail (ESAT) sur la commune.
134. Soutenir l’installation de cet ESAT en renforçant le volume des achats municipaux.

Permettre aux personnes porteuses d'un handicap d'accéder au sport, aux loisirs et à la culture

135. Mettre à disposition dans les lieux publics (bibliothèque, CCAS, mairie, etc.) de la documentation sur les offres touristiques proposées par les agences de voyage spécialisées.
136. Faire un état des lieux des équipements sportifs adaptés aux personnes handicapées sur le territoire.
137. Créer un parcours sensoriel présentant, par exemple, la biodiversité sur territoire.
138. Étudier la possibilité de proposer des ouvrages adaptés à la bibliothèque, comme les livres-audio.
139. Travailler avec les responsables du théâtre pour améliorer l’emplacement des places réservées aux personnes handicapées.
140. Pour faciliter l’accession à la culture des personnes malentendantes, équiper les lieux culturels (salles de spectacles, espaces sonorisés, etc.) de boucles magnétiques, lorsque cela est possible.
141. Sensibiliser et identifier les associations sportives pouvant accueillir des personnes handicapées et les présenter dans le guide municipal.

Sensibiliser les Saint-Briciens aux enjeux de l’accessibilité et du handicap

142. Proposer régulièrement aux habitants de Saint-Brice de se mettre à la place des personnes à mobilité réduite, en organisant des parcours pédagogiques en fauteuil.
143. Sensibiliser concrètement les Saint-Briciens aux difficultés des déplacements des personnes handicapées dans la ville (véhicules ou deux-roues stationnés sur les trottoirs, poubelles ou containers obstruant le passage) en organisant une campagne de communication à l’aide d’autocollants apposés sur les objets gênants.
144. Relayer cette campagne de communication « terrain » par une information / sensibilisation dans le bulletin municipal.
145. Prévoir, de façon récurrente, un encart dans le bulletin municipal consacré à la mise en valeur d’une expérience d’un Saint-Bricien sur le thème de l’accessibilité ou du handicap.
146. Organiser des séances d’apéritifs festifs « à l’aveugle », afin de sensibiliser les habitants à la dimension des handicaps sensoriels.
147. Proposer aux centres de loisirs, et aux enseignants en général, des outils pédagogiques et des retours d’expériences, permettant d’expliquer le handicap aux enfants.

Faciliter l'accès aux services municipaux, et travailler avec les personnes concernées

148. Créer une « boîte à suggestions » sur tous les lieux d’accueil qui permettrait aux Saint-Briciens d’exprimer leurs remarques ou améliorations en matière de handicap.
149. Mentionner dans le bulletin municipal le nom d’une personne identifiée par la Ville comme personne-ressource en matière de handicap.
150. Prévoir une formation à la langue des signes pour les personnes en charge de l’accueil afin d’aider les malentendants dans leur démarche.
151. Mieux associer les personnes handicapées aux initiatives ou projets d’amélioration des aménagements urbains.

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?