Covid-19, les infos à connaître…

Illustration principale
Illustration principale© Adobe Stock

Publié le 04 septembre 2020 - Mis à jour le 17 septembre 2020

Les vacances presque terminées et l’insouciance retrouvée pour certains, la rentrée s’annonce pourtant avec une même actualité, la Covid-19. Le virus circule toujours, il ne faut surtout pas baisser la garde. Restons prudent(e)s et protégeons-nous les uns les autres !

Port du masque

  • À compter du 11 septembre (et pour une durée d'un mois), par arrêté préfectoral (pdf - 371 ko), le port du masque est obligatoire entre 6h et 22h pour les personnes de onze ans et plus, dans tout l'espace public des communes du département, du Val-d'Oise de plus de dix mille habitants.
    Un second arrêté impose le port du masque de 6h à 22h dans des communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, mais dont les caractéristiques particulières peuvent favoriser la diffusion du virus de la Covid-19.
  • À compter du 11 septembre (et pour une durée d'un mois), par arrêté préfectoral (pdf - 181 ko), le port du masque est obligatoire entre 6h et 22h pour les personnes de onze ans et plus, aux abords de tous les établissements d'enseignement du premier degré, second degré et du supérieur du Val-d'Oise situés, dans un périmètre de deux cents mètres de distance autour de leurs entrées et sorties, dans les communes où le port du masque n'est pas obligatoire dans l'ensemble de l'espace public.
  • À compter du 1er septembre (et pour une durée d'un mois), par arrêté municipal (pdf - 294 ko), le port du masque est obligatoire dans toute la ville, hors zones forestières et agricoles, pour les personnes de plus de onze ans.
  • À compter du 1er septembre (et pour une durée d'un mois), par arrêté préfectoral (pdf - 173 ko), le port du masque est obligatoire pour toutes les personnes de onze ans et plus aux abords de tous les établissements d’enseignement (écoles maternelles et primaires, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur) du Val-d’Oise, dans un périmètre de deux cents mètres autour de leurs entrées et sorties.
  • À compter du 1er septembre, le port du masque devient obligatoire en entreprise sauf dans les bureaux individuels. Les salariés devront désormais porter leur masque partout où l'on est susceptible de se croiser. Cela vaut ainsi pour les open spaces et les bureaux ouverts.
    Les masques, devenant un équipement de protection individuel, seront à la charge de l'employeur. 
  • À compter du 31 août (et pour une durée d'un mois), par arrêté préfectoral (pdf - 190 ko), le port du masque est obligatoire pour toutes les personnes de onze ans et plus dans toutes les gares du Val-d’Oise et à leurs abords, dans un périmètre de deux cents mètres autour de leurs entrées et sortie.
  • À compter du lundi 24 août et pour une durée d'un mois, port du masque dans les marchés ouverts (pdf - 168 ko) est obligatoire pour les personnes de onze ans et plus, dans les marchés ouverts de toutes les communes du Val-d'Oise.
  • Depuis le 10 août, le préfet du Val-d’Oise a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans les marchés ouverts des communes les plus urbaines, le marché de Saint-Brice en fait partie (voir les autres communes concernées sur le site de la préfecture.
  • Depuis le 20 juillet, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque dans les lieux publics clos, en complément bien sûr de l’application des gestes barrières.
  • Rappelons que le port du masque reste obligatoire dans les transports en commun jusqu’en novembre prochain.

 

Dans quelle poubelle jeter son masque ?

Pour éviter la propagation du Covid-19, masques, gants jetables et mouchoirs doivent être jetés aux ordures ménagères uniquement.
Le Sigidurs vous informe que votre poubelle dédiée à la collecte des emballages et des papiers recyclables (poubelle à couvercle jaune) sera scotchée et refusée à la collecte si des masques chirurgicaux sont retrouvés à l’intérieur. Il vous faudra attendre la prochaine collecte et les avoir retirés de votre poubelle pour qu’elle soit ramassée.
Les mouchoirs à usage unique, les gants jetables et les masques chirurgicaux doivent être jetés obligatoirement dans la poubelle d’ordures ménagères (couvercle gris).
Le Sigidurs vous remercie pour votre bienveillance envers tous sesagents (éboueurs et agents chargés du tri).

Des masques gratuits, pour qui ?

Les « personnes à très haut risque médical » peuvent bénéficier de la distribution de masques en pharmacie depuis le 11 mai. Cela concerne celles susceptibles de « développer une forme grave de Covid-19 du fait de leur état de santé ». Pour récupérer ces masques (40 masques pour 30 jours depuis le 18 mai), vous devez avoir une prescription médicale de votre médecin que vous présenterez à la pharmacie, muni(e) de votre carte vitale. Ces masques sont donc gratuits pour les personnes éligibles.

À la suite des annonces du ministre de la Santé, Olivier Véran, à compter du 29 juillet, une distribution massive de masques de protection s’effectue à l’attention de personnes en situation de précarité (bénéficiaires de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS), de l’aide médicale d’État (AME)).

Que faire si je suis en contact avec une personne malade du Covid-19 ?

Retrouvez ici les mesures préconisées par le gouvernement si vous êtes en contact avec une personne malade du Covid (pdf - 167 ko) et toutes les réponses à vos questions afin de gérer cette situation, comme :

  • Pourquoi je dois m'isoler
  • Quand faire le test et combien de temps je dois m'isoler
  • Comment surveiller ma santé ? (cas positif, cas négatif)
  • Comment organiser mon isolement

Se faire dépister

Se faire tester fait partie des meilleures armes pour faire reculer le Covid-19. C’est donc indispensable pour casser de nouvelles chaînes de transmission.

Deux types de tests existent :

  • Les tests virologiques (RT-PCR) : effectués par voie nasale à l’aide d’une sorte de long coton tige, ils permettent de déterminer avec certitude si le patient est porteur du virus à l’instant donné. Le résultat est généralement connu sous 24 h maximum.
  • Les tests sérologiques : effectués par prélèvement sanguin, ils détectent la présence d’anticorps pour déterminer si le patient a contracté le virus. Ils sont réalisables sans ordonnance et sont pris en charge intégralement par l’assurance-maladie, même sans symptômes.

Pour trouver le lieu de test du coronavirus le plus proche, le site Sante.fr propose cette carte interactive.

L’application Stop Covid

L’application, validée par le Parlement mercredi 27 mai et par la CNIL mardi 26 mai, n’est pas obligatoire. Elle permet à une personne positive au coronavirus d'alerter automatiquement tous les utilisateurs avec lesquels elle a eu un « contact prolongé » récemment, à moins d'un mètre et durant plus de quinze minutes, afin qu'ils se fassent tester à leur tour.

Elle est à télécharger sur :
- App Store
- Play Store

Plus d’informations sur http://stopcovid.gouv.fr

À télécharger :
- Stop Covid - Comment ça marche
- Stop Covid - Les principes

Infos pratiques

  • En cas de symptômes (fièvre, toux, fatigue inhabituelle, maux de tête, courbatures, maux de gorge, perte de goût ou d'odorat), contactez votre médecin.
    Restez chez vous et portez un masque en cas de présence d’autres personnes.
  • Appelez le 15 ou le 114 si les signes s’aggravent (difficultés respiratoires,  signes d'étouffement...) (si vous êtes sourd, malentendant, aphasique ou dysphasique, le 114 vous permet de contacter gratuitement les services d’urgence par SMS ou par fax).
  • Si vous avez des questions, composez le numéro vert : 0 800 130 000
  • Pour vous tenir informé(e) : www.gouvernement.fr/info-coronavirus
Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?

Agenda lié